Le tatouage n’a rien d’un acte anodin. Non seulement il consiste en une marque indélébile sur la peau, mais c’est également un acte de modification corporelle qui peut impliquer des risques s’il n’est pas réalisé par un professionnel dans des conditions optimales. En tant que salon de tatouage professionnel, Kalie Art Tattoo, à Châtelet, respecte l’ensemble des procédures d’hygiène et la mise à disposition d’un matériel et de locaux adaptés dans le but de satisfaire et de préserver la santé de sa clientèle.

Un salon de tatouage adapté à cet usage

La configuration des locaux de tatouage nécessite une réelle réflexion afin de garantir une hygiène optimale lors de chaque acte. Le salon de tatouage est composé de plusieurs espaces parfaitement distincts les uns des autres comme le recommandent les différents organismes de santé et de prévention.

  • Un espace d’accueil pour accueillir les clients, discuter de leur projet ou simplement répondre à leurs questions sur le processus de tatouage. Chez Kalie Art Tattoo, tout est fait pour rendre cet espace accueillant, agréable et propice à l’échange.
  • Une zone de tatouage (zone technique) qui n’est utilisée qu’à cet usage pour garantir sa propreté
  • Une zone de stockage des produits et des matières souillés afin de ne pas salir les autres zones, avant leur collecte par une entreprise spécialisée

L’objectif est de garantir l’hygiène et la sécurité de tous.

Le matériel de tatouage stérile

Indispensable, la stérilité du matériel est un principe fort qui implique un usage unique du matériel utilisé. Ainsi, les aiguilles de tatouage sont jetées après chaque utilisation dans un souci d’hygiène et de sécurité. L’encre de tatouage est de qualité professionnelle et répond à l’intégralité des obligations sanitaires en vigueur.

Nos tatoueurs formés sur l’hygiène et la salubrité

En plus d’un apprentissage poussé des techniques de tatouage, tous les artistes tatoueurs du salon Kalie Art ont également suivi une formation à l’Hygiène et la Salubrité. Celle-ci est indispensable pour la pratique du tatouage. Cette formation théorique et pratique est dispensée par l’Agence Régionale de Santé (ARS), organisme public habilité à fournir cette attestation. La formation permet d’enseigner ou de rappeler les bonnes pratiques pour la santé des clients : aucun tatoueur permanent ou « guest » ne peut tatouer dans le salon sans avoir obtenu l’attestation de formation.

En plus de cette formation, n’importe quel tatoueur professionnel ou salon de tatouage doit se voir délivrer l’autorisation d’activité auprès de l’ARS. Cette autorisation permet de contrôler l’ensemble des activités de tatouage pour pouvoir vérifier le respect des obligations légales.

Le respect des procédures d’hygiène avant le tatouage

Le respect strict des procédures d’hygiène permet de réduire très largement les risques de contamination croisée, la contamination entre un client et un autre.

Pour cela, des règles d’asepsie sont mises en œuvre :

  • Nettoyage des mains dans un évier technique avec une solution antiseptique (conforme à la NF EN 1040 et NF EN 1499) ou un produit hydro-alcoolique (conforme à la NF EN 14040, NF EN 1275 et NF EN 1500)
  • Utilisation de gants à usage unique
  • Une zone de travail désinfectée entre chaque intervention
  • Nettoyage de la surface à tatouer par antisepsie dermique
  • Aucun contact entre le tatoueur et une zone non protégée lors du tatouage.